Blogretour

Le financement innovant est crucial pour l'avenir de l'énergie en Afrique

mai 24, 2016
Défi annoncé: Comment augmenter l'accès à l'énergie en Afrique ? L'initiative " Power Africa " adopte une approche innovante, en s'appuyant sur ​​le mécanisme de partage des risques de l'autorité de développement de crédit de l'USAID pour ramener la dette commerciale au niveau du secteur. Deux personnes sur trois en Afrique sub-saharienne vivent sans accès à l'électricité. Bien que certaines de ces personnes finiront par être connectées au réseau électrique, elles pourraient néanmoins faire face à une longue attente car la construction d'infrastructures à travers la région peine à suivre la croissance de la population. Un des plus grands obstacles à l'accès fiable à électricité en Afrique est la disponibilité de financement, plus précisément de dette. Power Africa utilise un modèle innovant axé sur la transaction afin de galvaniser la collaboration, s'engager dans des actions critiques pour accélérer les offres et les projets, et enfin de conduire des réformes systémiques pour faciliter les investissements futurs. Dans le cadre de cette initiative, l'Autorité de crédit de développement de l'USAID (DCA) travaille à ramener la dette commerciale au secteur en fournissant des garanties pour les prêteurs. Bien que généralement utilisé pour des projets de production à l'échelle du réseau électrique, cette dernière année, Power Africa a fait appel à la DCA pour mettre en œuvre quatre nouvelles garanties pour aider à combler l'écart dans l'accès au financement . Ce travail devrait soutenir de nouvelles connexions au réseau et hors réseau, favorisant ainsi l'accès à l'énergie pour des centaines de milliers de consommateurs. Ce premier point d'intérêt a pour but de débloquer le capital de la dette pour des solutions énergétiques à petite échelle et hors réseau, sur le continent africain, particulièrement pour les clients qui sont loin du réseau électrique. Des modèles d'affaire durables, conduits par le secteur privé pour les solutions d'énergie hors réseau et à petite échelle inspirés d'entreprises telle que: Electrique Mobisol et M- KOPA commencent à réussir sur le marché et à répondre à la demande des populations mal desservies en l'Afrique sub-saharienne - renforcées par la baisse des coûts de technologie et d'innovation tel que l'option de financement " pay as you go ". Toutefois, le financement de ce type d'entreprise est principalement assuré par des subventions, des investisseurs providentiels ou subventionnés par l'argent des institutions de financement du développement. Bien que cette approche ait fonctionné pour le pilotage de ces solutions, il reste un véritable besoin de financement de la dette pour les entreprises qui sont prêtes à sortir des subventions et du financement concessionnel pour une dette commerciale plus durable et à plus long terme. Pour couvrir les 600 millions de personnes en Afrique sub-saharienne qui sont jusqu'ici sans accès à l'énergie, ces entreprises doivent être en mesure d'intensifier leurs actions à travers le continent. Pour atteindre cet objectif, deux des quatre garanties DCA mobiliserons plus de 80 millions $ en financement afin de soutenir les entreprises fournissant des solutions d'énergie renouvelable à petite échelle pour atteindre ceux qui vivent au-delà de la zone de couverture du réseau. Ces entreprises, pour la plupart partenaires de Power Africa, offrent le plus souvent des systèmes solaires domestiques permettant aux consommateurs d'accéder à des services tels que l'éclairage, la recharge de téléphone cellulaire, les ventilateurs électriques, et même la télévision et la réfrigération, à un coût abordable. Ces garanties soutiendront le financement de la dette pour le secteur des énergies renouvelables au-delà du réseau, y compris les utilisateurs finales, afin d'accroître l'absorption de ces technologies et de répondre aux besoins importants en fonds de roulement de ces sociétés. Les deux autres garanties DCA, mobilisant plus de 60 millions $, soutiennent une deuxième zone d'intérêt: le financement de nouvelles connexions aux réseaux existants. Alors que beaucoup de personnes vivent dans la zone de couverture du réseau électrique, l'extension ou la construction de lignes supplémentaires est coûteuse pour les services publics, ce qui peut aussi occasionner des frais de connexion trop élevés pour les clients. Ces deux garanties soutiendront le financement nécessaire pour réaliser les connexions ainsi que la mise à niveau des réseaux existants pour fournir encore plus de nouvelles connexions à l'avenir. Ces quatre garanties Power Africa - DCA sont un outil essentiel pour élargir l'accès à l'énergie et montrent comment l'USAID répond à la demande du marché. Pour les fournisseurs d'énergie eux-mêmes, l'utilisation efficace du financement fourni par les garanties les aidera à construire des historiques de crédit afin de continuer à accéder à la dette commerciale sans le soutien d'une garantie. Au fil du temps, le succès de ces garanties sera également un signal adressé aux banques locales et aux prêteurs commerciaux pour démontrer que ce secteur est prêt pour l'investissement. Un défi accepté: Power Africa et la DCA continueront de travailler ensemble pour partager les risques avec les institutions financières opérant à travers le continent pour mobiliser durablement le financement de la dette pour le secteur de l'énergie.

Your comment

Cette question sert à vérifier si vous êtes un visiteur humain ou non afin d'éviter les soumissions de pourriel (spam) automatisées.