PublicationsBACK

Afrique Subsaharienne: Reprise dans un contexte de grande incertitude

16 sep 2019 | IMF

La reprise économique se poursuit en Afrique subsaharienne, mais les taux et les perspectives de croissance suivent deux trajectoires distinctes. Le taux de croissance global devrait passer de 3 % en 2018 à 3,5 % en 2019, et se stabiliser à un peu moins de 4 % à moyen terme — ou autour de 5 %, si l’on exclut les deux plus grandes économies de la région, l’Afrique du Sud et le Nigéria. Ces chiffres globaux occultent des disparités considérables en matière de perspectives de croissance entre deux groupes de pays. Environ la moitié des pays de la région, essentiellement des pays pauvres en ressources naturelles, devraient connaître une croissance d’au moins 5 %, ainsi qu’une hausse de leur revenu par habitant plus rapide que la moyenne mondiale à moyen terme. En revanche, les autres pays, riches en ressources naturelles pour la plus grande part, devraient enregistrer une croissance plus lente. Par ailleurs, étant donné que ces pays, dont font partie l’Afrique du Sud et le Nigéria, abritent plus des deux tiers de la population de la région, il est important de lever les incertitudes relatives aux politiques économiques qui freinent la croissance afin que la majorité des habitants de l’Afrique subsaharienne jouissent d’un meilleur niveau de vie.