Une utilisation plus aisée des services bancaires mobiles facilite leur progression au Kenya

09 jan 2012

La facilité avec laquelle chacun peut bénéficier des services bancaires mobiles au Kenya a permis à cette solution gagner en popularité.

La facilité avec laquelle chacun peut bénéficier des services bancaires mobiles au Kenya a permis à cette solution gagner en popularité.

De nouveaux chiffres publiés par la CCK (Communications Commission of Kenya) a révélé que 83.9 pourcent de ceux qui ont commencé à utiliser un service de téléphonie mobile durant le troisième trimestre de 2011 ont également souscrit à des solutions de transfert d’argent, rapporte Business Daily.

A la fin du mois de septembre 18,4 millions d'utilisateurs de téléphone portable du pays (sur 26.5 millions) ont utilisé un service mobile de transfert d’argent.

Les chiffres ont également révélé une croissance de 5.9 pourcent des dépôts effectués par le biais de ces systèmes par rapport au trimestre précédent.

La CCK estime que cette popularité est due à "l’accessibilité et au côté abordable" de la solution, et ce "même pour les personnes à faibles revenus".

Ces chiffres font écho à la déclaration de la Banque Centrale du Kenya: "dans le domaine des systèmes de paiement de masse, le transfert d’argent via téléphone portable est aujourd’hui le mode de paiement le plus utilisé du Kenya, suivit des cartes plastiques."

Le Kenya n’est pas le seul pays ayant observé une croissance de ses services bancaires mobiles. Le vice-président et le responsable au niveau mondiale du service client pour Finacle Software Sanat Rao a ainsi fait part à This Day de la popularité grandissante de ce genre de services au Nigéria.ADNFCR-2976-ID-801259307-ADNFCR