Une nouvelle loi sur les services bancaires mobiles 'va améliorer les services destinés aux clients'

08 sep 2011

L’introduction d’une nouvelle loi au Kenya devrait améliorer les systèmes de paiement mobiles pour les résidents des zones rurales.

L’introduction d’une nouvelle loi au Kenya devrait améliorer les systèmes de paiement mobiles pour les résidents des zones rurales.

C’est ce qu’a déclaré Nzioka Waita, Directeur des Affaires Générales de la compagnie de téléphonie mobile Safaricom, évoquant le possible lancement de la législation 2011 concernant les systèmes de paiements nationaux, rapporte Business Daily.

Selon lui, ces règles permettront aux opérateurs d’être plus responsables et de s’assurer qu’ils soient en conformité avec les régulations, et ce, à moindre coût.

Elles permettront également aux usagers de bénéficier de meilleurs services, ainsi que d’améliorer la confiance des consommateurs en ces services.

Si un fournisseur de service de transfert d’argent en ligne mobile est déclaré insolvable, la législation s’assurera que les clients ne perdent pas leurs fonds, a expliqué le journal.

En plus de cela, le coût de certains facteurs tels que la gestion des risques et le recrutement seront couverts par les fournisseurs du service et de réseau.

Safaricom a lancé son service bancaire via téléphone portable M-Pesa en 2007, un service qui est considéré comme étant l’un des plus fructueux au monde. Il permet à ceux qui le souhaitent de s’inscrire afin de bénéficier de cartes SIM gratuites spéciales qui facilitent les transactions en s’immatriculant auprès d’un agent.

ADNFCR-2976-ID-800722367-ADNFCR