Un programme de microcrédit aide un million de Béninois à sortir de la pauvreté

25 oct 2013

Le programme « microcrédits aux plus pauvres » a permis à plus d'un million de personnes de sortir de la pauvreté, a déclaré Thibaut Assogba, enseignant-chercheur en économie à Cotonou, cité par l'agence de presse Xinhua.

Le programme «
microcrédits aux plus pauvres
» a permis à plus d'un million de personnes de sortir de la pauvreté, a déclaré Thibaut Assogba, enseignant-chercheur en économie à Cotonou, cité par l'agence de presse Xinhua. Ce programme, lancé cinq années plus tôt au Bénin,
a financé pour sa phase pilote les populations les plus pauvres, notamment les femmes, les jeunes diplômés sans emploi et les chômeurs. Il permet aux populations les plus pauvres d'emprunter avec un taux effectif de deux pour cent destinés à couvrir les charges qui accompagnent ce programme. Pour Thibaut Assogba, le secteur béninois de la microfinance s'est imposé au cours de ces dernières comme un outil adéquat de lutte contre la pauvreté de par sa proximité des couches vulnérables et la souplesse des ses conditions d'accès. «
Le développement de la microfinance au Bénin, apparaît comme un véritable outil de lutte contre la pauvreté, car elle permet de toucher directement et à moindre coût ceux-là mêmes qui, de par la précarité de leur situation économique et sociale, se sentent exclus de la vie nationale
», a-t-il indiqué. Le pays affiche actuellement
un taux de bancarisation compris entre trois et sept pour cent selon les estimations de la Banque Centrale des États d’Afrique de l’Ouest.