Un nouveau service de transfert aux migrants sur mobile en Ouganda, Tanzanie et Sénégal

20 aoû 2014

Le service de transfert vers des téléphones portables Rapid Communications, qui cible les transferts des migrants, est désormais disponible en Ouganda, en Tanzanie et au Sénégal.

Le service de transfert vers des téléphones portables Rapid Communications, qui cible les transferts des migrants, est désormais disponible en Ouganda, en Tanzanie et au Sénégal. Grâce à ce service, les Kenyans, les Ougandais, les Sénégalais et les Tanzaniens pourront recevoir des transferts de leurs proches vivant au Royaume-Uni et aux Émirats Arabes Unis, et ce directement sur leur téléphone mobile. Il suffira à leur proche de se présenter chez un représentant de Rapid Communications ou de ses partenaires munis de l’état civil, du numéro de téléphone et du pays de résidence de la personne à laquelle il souhaite transférer des fonds. Rapid Communications, en partenariat avec
Aftab Currency Exchange
au Royaume-Uni et Al Ghurair Exchange aux Émirats Arabes Unis,
a décidé de lancer le service dans ces trois nouveaux pays, car l’expérience s’était révélée extrêmement concluante dès son lancement au Kenya il y a un an. Anwar Hussein, PDG de Rapid Communications, a ainsi déclaré à AllAfrica.com que son entreprise avait «
décelé une augmentation dans le volume des fonds transférés aux migrants par les Africains qui vivent et travaillent à
l’étranger
». Il a ajouté que Rapid Communications souhaitait exploiter ce segment au maximum. Dans cette optique, le service devrait bientôt être disponible dans d’autres pays d’Afrique.