Un fonds africain de capital-investissement lève 1 milliard de dollars

14 jan 2015

Helios Investment Partners estime que « le capital-investissement arrive à maturité en Afrique ».

Helios Investment Partners, un fonds de capital-investissement axé sur l'Afrique, a recueilli pour la première fois plus de 1 milliard de dollars (850 millions de livres). Le groupe, basé à Londres, a déclaré fondée la taille d'enregistrement du fonds étant donné l'appétit croissant pour le continent. Bien qu’elle connaisse une forte croissance économique, l’Afrique a du mal à attirer l’attention des fonds de
capital-investissement
(CI)
. Environ 300 milliards de dollars (236,8 milliards d’euros) ont été levés dans le monde en capital-investissement en 2013, mais seulement trois pour cent (1,2 milliard de dollars) sont allés à des fonds axés sur l’Afrique, a déclaré Mike Casey, le directeur de EMPEA Consulting, cité par Ventures. «
Le plus grand défi des investisseurs institutionnels mondiaux lorsqu’ils approchent de l’Afrique est le manque de gestionnaires de fonds établis
», a-t-il déclaré. Bien que davantage d'investisseurs institutionnels versent de l'argent dans des fonds de capital-investissement pour l'Afrique, certains restent préoccupés par leur stratégie de sortie alors que la plupart des marchés de capitaux de la région en sont encore à leurs balbutiements, selon le Financial Times. David Ashiagbor, du Secrétariat pour La Finance Au Service de l'Afrique (MFW4A), estime que la croissance rapide de l’industrie des fonds de pension pourrait fournir une grande source de capital pour l’industrie du capital-investissement. Tope Lawani, le cofondateur d'Helios, a déclaré dans une interview avec le Financial Times que le capital en augmentation et la participation des fonds de pension et des fonds souverains est un signe que «
le capital-investissement arrive à maturité en Afrique
». Il estime que sur le court terme, de nombreux pays africains vont souffrir d'une «
incidence défavorable
» sur leurs monnaies alors que le capital s'envolera vers les États-Unis dans un contexte de baisse importante du prix des matières premières. Mais il affirme que cette situation se transformera en une opportunité pour les investisseurs qui détiennent de grandes quantités de dollars américains, tels que Helios
: «
c'est un excellent moment pour investir, la valeur des d'actifs va descendre
».