Un financement de la CBD pour favoriser la croissance économique du Ghana

20 sep 2011

Un financement de la Banque de Développement de Chine (CDB) va être utilisé par le Ghana afin de favoriser la croissance économique du pays.

Un financement de la Banque de Développement de Chine (CDB) va être utilisé par le Ghana afin de favoriser la croissance économique du pays.

La nation africaine utilisera une ligne de crédit de trois milliards de dollars (2.2 milliards d’Euros) accordés par la CDB afin d’élargir ses infrastructures d’hydrocarbures et de développer ses capacités industrielles, rapporte Africa-Asia Confidential.

L'enveloppe permettra dans un premier temps de financer six projets. Selon le Ministre des Finances Kwabena Duffuor, bien que cet arrangement ne soit pas aussi avantageux qu'un financement concessionnel auprès du Fond International Monétaire ou de la Banque Mondiale, il est tout de même moins coûteux qu'une émission d’Euro obligations.

Douze autres projets seront financés dans le cadre de ce crédit, dont un centre d’incubation d’une valeur de 100 millions de dollars destiné aux petites et moyennes entreprises.

La Chine n’a cessé d’investir en Afrique et selon des chiffres publiés par l’Economist, près de 14 pourcent de ses investissements à l’étranger entre 2005 et 2010 ont été destinés à ce continent.

Le fond de développement Chine-Afrique, mis en place par la Banque de Développement de Chine, atteindra prochainement une valeur de cinq milliards de dollars.

Selon Trade Finance, des pourparlers sont en cours afin de fournir à la banque du Zimbabwe une ligne de crédit d’une valeur de 30 millions de dollars pour financer l’élargissement du marché de l’ADSL.

ADNFCR-2976-ID-800733204-ADNFCR