UBA compte s'implanter en Afrique du Sud et en Angola

26 jan 2015

La banque a fait cette annonce lors du Forum économique mondial de Davos.

United Bank for Africa (UBA) a révélé qu'elle sera bientôt opérationnelle en Angola et en Afrique du Sud étant donné que son plus grand marché, le Nigeria, est frappé par la chute des prix du pétrole. Le pays a du mal à faire face à la baisse du prix du brut, qui a plongé de plus de 50 pour cent au cours des six derniers mois, causant la dévaluation du naira et une hausse des taux d'intérêt à un niveau record de 13 pour cent. « Chez UBA, nous avons examiné différentes phases de notre plan africain et la première phase vient de se terminer, c'est-à-dire notre présence dans 19 pays africains qui représentent les marchés stratégiques à travers l'Afrique, à l'exception de l'Angola et Afrique du Sud, » a déclaré le PDG d'UBA, Phillips Oduoza, lors du Forum économique mondial à Davos, cité par Citifmonline. Il a expliqué que les marchés sud-africains et angolais feront partie de la prochaine phase d'expansion de la banque, celle-ci étant en train de consolider sa présence dans d'autres pays africains où elle opère déjà. «
Nous nous concentrerons vers un très large segment qui est le flux des échanges entre l'Afrique du Sud et le Nigeria, actuellement en hausse. Ce constituera notre base stratégique lorsque nous entrerons sur le marché de l'Afrique du Sud
», a-t-il conclu.