Tunisie: la banque centrale va administrer la dépréciation du dinar, selon le ministre des Finances

19 avr 2017

La banque centrale va réduire ses interventions pour faire baisser la valeur du dinar dans un mouvement de dépréciation progressive.

Mardi dernier, le ministre tunisien des Finances a annoncé la réduction des interventions de la Banque Centrale tunisienne sur les marchés monétaire et financier afin d'administrer l'affaiblissement progressif de la valeur du dinar, tout en empêchant une dépréciation brutale de la monnaie. Le ministre des Finances, Lamia Zribi, a déclaré à une station de radio locale que: "la banque centrale va minimiser ses interventions pour réduire la valeur du dinar dans un mouvement de dépréciation progressive du dinar, mais nous éviterons une dévaluation brutale comme celle qui s'est produite en Egypte". Cette décision de la banque centrale tunisienne s'inscrit dans le cadre des négociations en cours avec le Fonds Monétaire International (FMI), pour la mise en œuvre de réformes visant à assurer la relance de l'économie tunisienne. Le FMI préconise par ailleurs un assainissement des finances publiques de la Tunisie ainsi que la réduction des dépenses publiques; en particulier la masse salariale, dont la proportion sur le produit intérieur brut (PIB) est considérée parmi les plus élevées à l'échelle mondiale. Un dollar faible devrait également stimuler les exportations et réduire la dépendance aux importations. Depuis ce lundi, un euro s'échange contre 2,49 dinars.