Tunisie : Diminution du taux des crédits hypothécaires pour relancer le marché immobilier

09 jan 2013

La Tunisie vient de diminuer le taux d’intérêt des crédits hypothécaires contractés dans le pays, grâce au vote jeudi 27 décembre de l’article 72 de la loi de finances 2013 par l’Assemblée nationale constituante (ANC).

La Tunisie vient de diminuer le taux d’intérêt des crédits hypothécaires contractés dans le pays, grâce au vote jeudi 27 décembre de l’article 72 de la loi de finances 2013 par l’Assemblée nationale constituante (ANC). Cette décision intervient alors que le marché immobilier tunisien, dont les prix sont en constante hausse depuis le Printemps arabe, ne permet plus à certains citoyens de s’acheter une maison. En octobre dernier, le North Africa Journal expliquait que le marché immobilier était scindé en deux, entre les riches Tunisiens et étrangers capables de s’offrir des bâtisses qui leur étaient destinées, et les classes moyennes incapables d’investir. La baisse du taux d’intérêt des crédits hypothécaires devrait donc leur permettre d’accéder à la propriété. En outre, Anas Sefrioui, fondateur du groupe immobilier marocain Addoha, a annoncé à Jeune Afrique avoir commencé à prospecter en Tunisie. L’arrivée de ce promoteur immobilier, dont la marque de fabrique est le guichet unique destiné à simplifier l’accès à la propriété en accompagnant les acheteurs dans leurs démarches, pourrait aussi faciliter l’accès de certains Tunisiens à la propriété. L’ANC a aussi voté le rallongement des délais de dépôt de gages de cinq à huit ans ainsi que de nouvelles mesures permettant d’intégrer les objets en métaux précieux non estampillés dans le circuit économique, rapporte l’AFP.