Togo : Les transferts de fonds des migrants atteignent 348 millions de dollars en 2014

07 jan 2015

Les transferts de fonds des migrants sont importants pour l'économie du Togo.

Au
Togo, les
transferts de fonds des migrants
ont atteint plus de 348 millions de dollars (292 millions d’euros) en 2014, selon de nouveaux chiffres de la Banque Mondiale.

Ces fonds, envoyés par les deux millions de Togolais de l’étranger, répondent à plusieurs besoins des familles restées au pays natal, contribuant ainsi à endiguer la pauvreté et à stimuler la croissance du pays. Ils représentent 10 pour cent du PIB et contribuent au quart du budget national du pays.


Selon Antoine Gbékobou, coordonnateur du Programme Diaspora cité par Ici Lomé, «
des mécanismes sont prévus pour impliquer davantage les Togolais de l’extérieur à travers les volets
: acquisition des compétences pour le renforcement des capacités, l’amélioration du climat des affaires, les initiatives de la diaspora en faveur du développement local
».

Ces chiffres sont enregistrés alors que le secteur bancaire se retire progressivement de l'activité de transferts de fonds afin d'éviter toute exposition au blanchiment d'argent et au financement des organisations terroristes.

Selon la Banque Mondiale, ce retrait des banques empêchera au fil du temps les opérateurs de transfert d'argent de continuer à fournir ce genre de service.

En cherchant à augmenter les coûts de transfert de fonds, les banques ne font que contribuer à l'exclusion des plus pauvres en les empêchant d'avoir accès aux services financiers formels, estime l'institution.ADNFCR-2976-ID-801768932-ADNFCR