S&P prévoit une forte croissance du secteur de l'assurance au Maghreb

25 juin 2012

L’agence Standard & Poor’s (S&P) vient de publier un nouveau rapport qui prévoit de bonnes perspectives de croissance dans le domaine de l'assurance au Maghreb.


"Le secteur se développera grâce à des besoins en couverture croissants, notamment dans les secteurs encore peu développés de l'immobilier et de la santé. Les initiatives réglementaires de promotion et d’assainissement du secteur devraient également favoriser une croissance significative dans les années à venir", écrit l'agence de notation. Le défi des compagnies maghrébines consiste désormais à élargir l’offre tout en maintenant la rentabilité. L'agence estime que les efforts des gouvernements pour promouvoir l'assurance et réguler le secteur sont particulièrement favorables au développement du marché. L’Algérie, en particulier, dispose d’un important potentiel de croissance car le taux de pénétration de l'assurance est encore faible avec seulement 0,8 pourcent du PIB.
S&P estime que le développement de la bancassurance permettra l'essor du secteur dans le pays. Le Maroc est le deuxième marché d’assurance en Afrique avec 1,96 milliard d’euros de primes en 2010 et un taux de pénétration de 2,8 pourcent. Le gouvernement a lancé un programme de développement du secteur en 2011 en introduisant des avantages fiscaux pour promouvoir les produits d'épargne de long terme comme l'assurance vie, rapporte le journal La Tribune. Enfin en Tunisie, qui possède taux de pénétration est de 1,8 pourcent, les perspectives de croissance du secteur de l’assurance sont plus élevées que celles de son PIB. Le régulateur a récemment mis en place des avantages supplémentaires pour les compagnies compatibles avec l'assurance islamique et introduit l'assurance obligatoire.