S&P évoque des risques pour les banques sud-africaines

03 mai 2016

Elle pourrait avoir du mal à réaliser des profits au cours des prochaines années.

Les banques d'Afrique du Sud pourraient avoir du mal à réaliser des profits au cours des prochaines années en raison d'une économie en berne et de risques de crédit croissants, a déclaré l'agence de notation Standard's & Poor (S&P) dans un nouveau rapport repris par Reuters. Elle rappelle que les consommateurs sont confrontés à une hausse des taux d'intérêt, à un chômage d'environ 25 pour cent et à des niveaux d'endettement élevés. " Nous continuons de croire que les ménages domestiques constituent la plus importante source de risque pour les banques en raison de leur faible niveau de richesse par rapport à d'autres marchés émergents ". En outre, S&P a déclaré que les prêts aux entreprises connaissent un ralentissement, et auront " du mal à atteindre les taux de croissance de 10 pour cent enregistrés en moyenne au cours des cinq dernières années ". L'agence de notation prévoit que des facteurs économiques externes et internes exerceront des pressions sur les coûts des crédits des banques sud-africaines jusqu'au début de l'année 2017.