Sénégal: Un atelier fait état d'un système de financement inadapté aux Pme

26 juil 2011

L'Agence de développement et d'encadrement des petites et moyennes entreprises (ADPME) a tenu un atelier lundi dernier à Dakar afin de trouver des solutions au problème de financement des petites et moyennes entreprises.

Le secrétaire général du ministère de l'Industrie et des Mines et des PME, Samba Mané Diakhaté, estime que le système actuel n'est pas adapté.
"Il n'y a pas de banques adaptées pour les PME qui arrivent à les financer à des à taux bonifiés qui ne nécessitent pas certaines formes de garanties", a-t-il expliqué, cité par l'agence de presse Sénégalaise.
Il a ajouté que le financement actuel n'est pas profitable aux PME car elles doivent soit faire appel aux banques classiques qui exigent des garanties, soit aux organismes mutualistes qui ne peuvent que prêter des petites sommes.
Pourtant, les PME occupent une place importante dans l'économie sénégalaise, formant 90 pourcent des entreprises et générant près d'un tiers des emplois, rappelle le journal Le Soleil.
Selon la directrice de l'ADPME, Marie-Thérèse Diédhiou, citée par la publication, une très large majorité de la gestion des entreprises sénégalaises s'effectue de manière informelle, ce qui a des conséquences négatives sur l'accès au financement.
L'un des objectifs de l'atelier est donc de permettre de renforcer la formation financière des PME, particulièrement au sujet des demandes de crédit.