Rwanda : le Parlement approuve un projet de loi visant à protéger l'épargne bancaire

09 mai 2014

Le Parlement du Rwanda a approuvé mercredi (7 mai) la base d'une nouvelle loi instituant un fonds de garantie pour le secteur bancaire.

Le Parlement du Rwanda a approuvé mercredi (7 mai) la base d'une nouvelle loi instituant un fonds de garantie pour le secteur bancaire. La note explicative du gouvernement stipule que le fonds «
vise à contribuer efficacement à la stabilité financière en maintenant la confiance du public dans le système financier par le paiement rapide des dépôts protégés aux déposants d'une banque ou d’institutions de microfinance en faillite
». Le ministre du Commerce et de l'Industrie, François Kanimba, a déclaré que le fonds aidera la Banque centrale à obtenir assez d'argent pour renflouer les banques en cas de manquement à leurs obligations financières, rapporte le New Times. Le Fonds de garantie des dépôts serait géré par la Banque centrale ainsi qu'un comité consultatif, et l'adhésion serait obligatoire pour toutes les banques et institutions de microfinance (IMF) du pays. Le projet de loi instituant le fonds sera examiné par plusieurs comités avant d'être renvoyé au Parlement pour adoption. Peter Rwema, le directeur des programmes de l'Association des institutions de microfinance au Rwanda (Amir), a déclaré que le fonds permettra de renforcer la confiance des clients envers les IMF. D’après la dernière enquête FinScope, 72
pour cent de la population adulte avait accès à des produits financiers formels ou informels en 2012, contre 52
pour cent en 2008. La population utilisant les services bancaires a elle aussi augmenté, passant de 14
pour cent en 2008 à 23
pour cent en 2012.