Rwanda : Lancement d'un nouveau fonds destiné à financer les agriculteurs

17 déc 2013

Le gouvernement néerlandais a investi plus de deux millions d'euros pour créer un Mécanisme de développement du secteur agroalimentaire (ASDF) au Rwanda, qui a pour objectif de stimuler l'innovation dans le secteur agricole.

Le gouvernement néerlandais a investi plus de deux millions d'euros pour créer un Mécanisme de développement du secteur agroalimentaire (ASDF) au Rwanda, qui a pour objectif de stimuler l'innovation dans le secteur agricole. Cette installation est un mécanisme flexible de financement conçu pour faciliter la mise en place de nouvelles pratiques, de partenariats et de modèles d'affaires novateurs pour les agriculteurs rwandais, rapporte le New Times. Ernest Ruzindaza, le secrétaire du ministère de l'Agriculture, a déclaré jeudi 12 décembre à Kigali que l'accès au financement des agriculteurs reste un défi et que ce mécanisme est donc bienvenu. L'ASDF possède deux volets distincts
: le Fonds agri-secteur de l'innovation (ASIF) et le Fonds de renforcement des capacités et des petits investissements (CaBIF). L'ASIF contribue jusqu'à 100,000 euros à des initiatives multi-acteurs visant à stimuler le développement du secteur agricole, alors que le CaBIF fournira un cofinancement de 50 pour cent jusqu'à un maximum de 10,000 euros pour le développement des capacités et les investissements innovants des petites entreprises agro-alimentaires et coopératives. L'agriculture est essentielle à la société rwandaise
: 80 pour cent de la population du pays dépend de la terre pour sa subsistance.