Nigeria : Les banques doivent établir une plate-forme de lutte contre la fraude électronique d'ici le 1er juillet

16 juin 2015

La Banque centrale du Nigeria (CBN) a annoncé vendredi la création d’un Forum contre la fraude électronique au Nigeria (Nigeria Electronic Fraud Forum/« NeFF ») qui participera à la lutte contre les activités frauduleuses dans l'industrie bancaire.

Le directeur du service Système bancaire et des paiements de la Banque centrale, Dipo Fatokun, a déclaré que, dans le cadre de ce forum, des mécanismes seront prévus pour recevoir des alertes à la fraude et y répondre rapidement, l’objectif étant de réduire la fraude affectant les paiements électroniques dans le secteur bancaire du pays.

Les banques et les plates-formes de paiement électroniques ont jusqu'au 1er juillet pour établir et doter en personnel des « bureaux anti-fraude ».

Entre autres services, ceux-ci devront fournir aux clients des banques au moins 10 lignes téléphoniques dédiées aux alertes de fraude et aux plaintes connexes. Les appels seront redirigés vers les autorités compétentes et des rapports seront soumis au Système de règlement interbancaire du Nigeria (NIBSS).

C’est en effet le NIBSS qui coordonnera les bureaux anti-fraude de l’ensemble des banques, opérateurs d'argent mobile et prestataires de services de paiement. Il fournira également des lignes directes dédiées entre intervenants. Toutes les transactions interbancaires sur tous les canaux électroniques devront passer par cette nouvelle solution centralisée antifraude.