Nigeria : Crédit au secteur privé en hausse de 2,5 pour cent en février

24 avr 2015

La banque centrale a également révélé son intention de publier les noms des propriétaires de nouveaux comptes débiteurs.

Le crédit au secteur privé a augmenté de 461 billions de nairas (2,2 milliards d’euros) pour atteindre 18,638 billions de nairas à la fin du mois de février 2015, ce qui représente une augmentation de 2,5 pour cent par rapport au mois précédent, selon les nouveaux chiffres de la Banque centrale du Nigeria (CBN).

Cependant, la masse monétaire au sens large a légèrement diminué de 16,811 billions de nairas en janvier à 16,546 billions de nairas à la fin du mois de février.

De même, la masse monétaire au sens étroit, qui comprend l'argent physique (pièces de monnaie et devises) ainsi que les dépôts à vue et autres actifs liquides détenus par la banque centrale, est passée de 6,373 billions de nairas en janvier à 6,047 billions de nairas en février.

La banque centrale a également révélé son intention de publier les noms des propriétaires de nouveaux comptes débiteurs, afin d'empêcher une accumulation de créances douteuses dans le secteur bancaire, rapporte This Day.

En outre, la banque centrale a annoncé qu'elle allait empêcher ces derniers d'accéder au marché des changes interbancaire.

La directrice de la surveillance bancaire à la CBN Tokunbo Martins a déclaré que «
certaines données montrent qu'il est de plus en plus difficile pour certains débiteurs de payer leurs prêts. Donc, il a été décidé qu'à l'avenir, nous pourrions leur barrer l'accès aux devises
».