Mauritanie : La BNM va généraliser le système islamique à toutes ses agences

20 mar 2013

La Banque nationale de Mauritanie (BNM) va étendre le système islamique à toutes ses agences à travers le pays.

La Banque nationale de Mauritanie (BNM) va étendre le système islamique à toutes ses agences à travers le pays.

Mohamed Ould Noueiguedh, PDG de la BNM, a justifié cette démarche par le fait que les banques islamiques ont été épargnées par les effets de la crise, en raison de la "nature des opérations qu'elles effectuent loin de toutes les surenchères et les ventes de crédits avec intérêts".

"A présent, a-t-il souligné, nous avons 14 agences qui fonctionnent conformément à ce système que nous comptons généraliser à l'ensemble de nos agences ", a-t-il ajouté, cité par l'Agence Nouachkott d'Information.

La Banque centrale de Mauritanie (BCM) a mis place des réformes en 2012 afin d'offrir un cadre juridique et réglementaire spécifique aux produits de la finance islamique.

Le secteur de la finance islamique pèse aujourd'hui près de 1000 milliards de dollars (766,5 milliards d’euros) et devrait atteindre 1800 milliards de dollars en 2016, selon des chiffres de la Banque Africaine de Développement (BAD).

La BAD estime qu'il y a un potentiel de développement important pour la finance islamique en Afrique du Nord et qu’elle peut contribuer à mettre en place un modèle plus inclusif favorisant un partage égal des risques et bénéfices entre fournisseurs et emprunteurs.

Cette méthode de financement se présente également comme une solution viable pour améliorer l'accès aux services bancaires en Mauritanie, où seules 150 000 personnes disposent d'un compte bancaire sur une population de trois millions d’habitants, selon des chiffres de la BCM.Description: DNFCR-2976-ID-801558305-ADNFCR