Madagascar: Les banques durcissent les conditions d'accès au crédit immobilier

11 nov 2011

Dans un contexte économique difficile, les institutions bancaires malgaches ont mis en place plusieurs mesures pour limiter leurs risques en matière de prêts immobiliers.

Dans un contexte économique difficile, les institutions bancaires malgaches ont mis en place plusieurs mesures pour limiter leurs risques en matière de prêts immobiliers.

Durant le Salon de l'Habitat, actuellement en cours à Madagascar, une des banques d'Antananarivo offre un crédit à condition que le bénéficiaire accepte un partenariat conclu entre la Banque et une entreprise de construction agréée par cette dernière, rapporte l'Express de Madagascar.

"Le futur propriétaire doit accepter le partenariat entre la banque et l'entreprise de construction. Autrement, nous lui proposons un prêt sans taux préférentiel", a déclaré un responsable de la banque, cité par la publication.

Autres précautions prises par les établissements bancaires: l'argent est désormais distribué en fonction de l'avancement des travaux et seuls les particuliers bénéficiant d'un salaire de 500.000 ariary minimum (Environ 172 euros) peuvent bénéficier d'un prêt immobilier.

Le marché immobilier malgache peine à se remettre des effets de la crise financière. Depuis quelques mois, l'offre immobilière a connu une importante hausse alors que la demande reste largement inférieure, rapporte L'Express.

En ce qui concerne la location, une baisse non négligeable des loyers a été constatée.

"Les propriétaires ont besoin d'argent. Les loyers ont ainsi baissé de 20 à 30 pourcent ", révèle un responsable de l'agence immobilière Leximm à Antananarivo.