L'UEMOA accueille ses premiers bureaux d'information de crédit

29 jan 2015

Ces établissements devraient être opérationnels à partir de juin 2015.

Les premiers bureaux d'information sur le crédit (BIC) vont faire leur apparition cette année dans les huit pays de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA), a annoncé la Banque centrale des États d'Afrique de l'Ouest (BCEAO). L'institution a confié au spécialiste mondial de l'information sur le crédit, Creditinfo VoLo, la mise en place de ces bureaux au Bénin, Burkina Faso, Côte d'Ivoire, Guinée-Bissau, Mali, Niger, Sénégal et Togo. Cette introduction intervient après que la BCEAO et la Société financière internationale (IFC) aient signé en 2013 un accord de coopération destiné à promouvoir la création de BIC dans l'UEMOA. Le Secrétaire général de la BCEAO, Fatimatou Zahra Diop, avait déclaré lors de la signature que cette initiative fait partie des actions d’amélioration du climat des affaires dans les États de l’Union. Elle a rappelé que peu de prêts sont accordés dans l'UEMOA, les crédits bancaires n'ayant représenté fin 2012 que 21,4 pour cent du PIB dans l’Union contre 36,3 pour cent au Nigeria, 103,1 pour cent au Maroc et 182,2 pour cent en Afrique du Sud. Cette situation s’explique selon elle par le fait que les banques sont réticentes à prêter à cause du manque d'information disponible sur les emprunteurs. Celles-ci ne sont actuellement pas en mesure de procéder à une évaluation adéquate des risques avant de prendre une décision. «
L’avènement des bureaux d’information sur le crédit devrait permettre d’atténuer sensiblement cette insuffisance
», a-t-elle expliqué. Les BIC vont ainsi permettre de collecter les informations sur les antécédents de crédit ou de paiement des emprunteurs et de les remettre aux banques sous forme de rapports de solvabilité. Selon le journal Jeune Afrique, le système mis en place par Creditinfo VoLo fonctionne sur un réseau en étoile avec un hub - situé à Dakar, au siège de la BCEAO - et des antennes dans chacun des pays de la zone UEMOA, de sorte qu'il est possible d'accéder aux informations de toutes les industries du crédit de tous les États membres depuis la même plateforme.
Les premiers BIC de la sous-région devraient être fonctionnels à partir de juin 2015.