L'Ouganda souhaite accroitre la pénétration de l'assurance

21 déc 2012

L'Ouganda est en retard sur de nombreux pays quant à la pénétration du secteur de l'assurance.

L'Ouganda est en retard sur de nombreux pays quant à la pénétration du secteur de l'assurance. Selon des chiffres officiels, le taux de pénétration de l'assurance se situe à 2,3 pourcent du produit intérieur brut au Rwanda, 2,76 pourcent au Kenya et 2,2 pourcent en Tanzanie. Cependant, l'Ouganda est loin derrière ses voisins en Afrique de l'Est, avec un taux de pénétration de 0,65 pourcent seulement, rapporte New Vision. C'est pourquoi les sociétés d'assurance telles qu'AIG souhaitent améliorer cette situation et encourager l'adoption de leurs produits. Alex Wanjohi, directeur général d'AIG, estime que les assurances doivent être "dynamiques" et chercher à fournir aux clients " les produits qu'ils méritent". Il a appelé l'industrie de l'assurance à adopter des pratiques plus innovantes qui répondent aux besoins des consommateurs, en constante évolution. M. Wanjohi ajouté que l'écoute doit être l'un des "principes directeurs" les plus respectés des sociétés du secteur de l'assurance.