Liberia : L'AFB s'engage à améliorer l'accès des agriculteurs aux financements

20 oct 2015

La banque a signé un accord de partenariat avec l'Agence américaine pour le développement international (USAID).

Afriland First Bank (AFB) vient de signer un accord de partenariat avec l'Agence américaine pour le développement international (USAID) visant à soutenir la base financière des micro, petites et moyennes entreprises (MPME) au Libéria, en particulier dans le secteur agricole. Le directeur général de l'AFB, Hamadou Bayo, a déclaré que la banque a établi des succursales à Monrovia, River Gee, Grand Kru, Barpolu, River Cess, en plus des agences de Lofa et Nimba, dans le but de faciliter l'accès des agriculteurs au crédit, rapporte The Inquirer. Il a ajouté que malgré la crise Ebola, les actions du gouvernement ont permis à l'économie de redémarrer, et que la banque compte soutenir la croissance et le développement de l'économie nationale. Un accord similaire a été signé cette année entre la Banque africaine de développement (BAD) et AccessBank Liberia Ltd (ABL) pour renforcer sa capacité à atteindre les MPME. La représentante de la BAD au Libéria, Margaret Kilo, a expliqué qu'environ 10 000 PME sont formellement enregistrées au Libéria, mais que beaucoup continuent à fonctionner de manière informelle. Elle a ajouté que les MPME du Libéria font face à un certain nombre de contraintes, exacerbées par la crise Ébola, qui impactent leur rentabilité et leur croissance, dont un manque d'accès au crédit. La Banque centrale du Libéria (CBL) a récemment annoncé un programme d'aide pour les institutions financières touchées par la crise du virus Ebola. Elle a annulé les frais de défaut et a prolongé les périodes de remboursement sur les prêts. Elle a également remboursé l'encours des prêts contractés par les écoles qui ont dû fermer.