Les traders nigérians s'accordent pour limiter les fluctuations du naira

23 jan 2015

Les traders agiront si la monnaie fluctue plus de deux pour cent contre le dollar par jour.

Les traders nigérians ont convenu hier (21 janvier) de freiner les transactions en naira si la monnaie fluctue plus de deux pour cent contre le dollar en une journée, selon Babatunde Odunsi, de Skye Bank Plc.

L'objectif de la politique est de modérer les mouvements de la monnaie afin de donner au régulateur le temps d'identifier la raison pour laquelle la demande a augmenté avant d'intervenir avec des dollars, selon une source anonyme citée par Bloomberg.

Des traders cités par Reuters ont expliqué craindre que le dollar passe la barre des 200 nairas s'ils n'agissent pas, créant ainsi une volatilité extrême ajoutant à la détérioration des conditions de liquidité. Le naira a perdu 15 pour cent au cours des six derniers mois.

Les membres de la
Financial Markets
Dealers Association of
Nigeria
se sont réunis un jour après que la banque centrale du pays ait déclaré qu'elle ne dévaluera pas le naira et qu'elle maintient son taux directeur à 13 pour cent.

Le gouverneur Godwin Emefiele a déclaré mardi que le naira est à un «
prix approprié
» et que la banque ne «
tolérera pas les attaques spéculatives
».ADNFCR-2976-ID-801771614-ADNFCR