Les services de paiement mobiles font leur entrée en RDC

07 fév 2012

Le secteur financier de la République Démocratique du Congo s'apprête à connaître une révolution, avec l'arrivée des services bancaires mobiles.

Le secteur financier de la République Démocratique du Congo s'apprête à connaître une révolution, avec l'arrivée des services bancaires mobiles.Le directeur général adjoint de Procrédit Bank, Carlos Kalambay, a présenté mercredi dernier à Kinshasa le service 'SMS banking'. Les clients de la Procrédit Bank possédant une sim Vodacom peuvent désormais effectuer des transactions bancaires par SMS. Selon Carlos Kalambay, ce service permet de résoudre les problèmes liés aux infrastructures Internet et d'éviter les pirateries sur les comptes des clients. "Lors des transactions, il n'y a pas d'argent qui sort de votre compte vers un autre. Votre mot de passe change toutes les trois secondes, grâce à un dispositif qui génère des mots de passe", a-t-il expliqué, cite par Radio Okapi. L'arrivée des services de paiement mobiles a été possible grâce à la mise en place d'un cadre réglementaire et la signature d'un acte d'engagement concernant la régulation de l'activité de monnaie électronique en RDC en novembre dernier,
rapporte le journal Le Phare. L'élaboration de cette réglementation a été confiée à un groupe de travail, le Comité mobile banking Task force, qui comprend des organes de l'Etat, des établissements de crédit, la Société congolaise des postes, téléphones et télécommunications, l'autorité de régulation des postes et communications ainsi que des opérateurs de téléphonie mobile. Pour Michel Losembe, président de l’Association Congolaise des Banques, interrogé par le journal L'Observateur, les services bancaires mobiles vont révolutionner le secteur financier : "il y a aujourd’hui, pour une population estimée à 60 millions d’habitants, près de 600 000 comptes bancaires seulement, mais environ six millions de Congolais disposent d’un téléphone."