Les institutions de microfinance nigérianes vont bientôt fournir des produits de microassurance

13 jan 2014

L'Association nationale des banques de microfinance (NAMB) a demandé à la Commission nationale des assurances (NAICOM) de ne pas reporter la date à laquelle les institutions de microfinance seront autorisées à fournir des produits de microassurance.

L'Association nationale des banques de microfinance (NAMB) a demandé à la Commission nationale des assurances (NAICOM) de ne pas reporter la date à laquelle les institutions de microfinance seront autorisées à fournir des produits de micro-assurance. Le président de NAICOM Jethro Akum a indiqué à l'agence de presse News Agency of Nigeria (NAN) le dimanche (5 janvier) que l'appel est devenu nécessaire après que plusieurs sources aient suggéré que cette date pourrait être repoussée. Il estime que la micro-assurance va aider les clients des banques de microfinance à protéger leur entreprise, en particulier les petits agriculteurs qui veulent assurer leurs cultures contre les imprévus. Il a ajouté que le régime permettra également d'augmenter la pénétration de l'assurance dans le pays. Les produits de micro-assurance peuvent également faciliter l'accès au crédit pour les petits agriculteurs, étant donné qu'une couverture adéquate peut agir comme garantie pour les institutions de microfinance.