Les fusions bancaires nigérianes 'devraient améliorer l’accès à la finance'

14 sep 2011

L’accès à la finance pour les consommateurs nigérians pourrait s’améliorer si les accords de fusion et d’acquisition actuellement en négociation dans le pays étaient conclus.

L’accès à la finance pour les consommateurs nigérians pourrait s’améliorer si les accords de fusion et d’acquisition actuellement en négociation dans le pays étaient conclus.

Selon Afrinvest, ces accords devraient permettre d'augmenter les parts de marché combinées des cinq plus larges banques du pays, les faisant passer de 51.2 pourcent actuellement à 57.6 pourcent, rapporte the Moment.

Access Bank et Intercontinental devraient prochainement fusionner, leur offrant ainsi une part de marché de 9.8 pourcent. Une fusion entre Ecobank Nigeria et Oceanic Bank International est également prévue.

Dans un rapport obtenu par This Day les analystes de Cowry Assets ont expliqué que la signature des accords devrait permettre de renforcer la confiance dans le secteur bancaire. Selon ce rapport, les institutions auraient ainsi une capacité financière renforcée qui leur permettrait d’offrir plus de solutions de financement à leurs clients.

Cependant, ces fusions pourraient mettre en difficulté les banques de taille moyenne, si celles-ci ne sont plus en mesure d'offrir des produits similaires à ceux des banques plus larges.

Depuis décembre 2010, les quatre plus larges banques du Nigéria – Zenith Bank, Guaranty Trust Bank, First Bank of Nigeria et United Bank for Africa – ont été responsables de 49 pourcent des prêts sur le territoire national.

ADNFCR-2976-ID-800727863-ADNFCR