Les firmes de capital-investissement ont investi un milliard de dollars au Kenya en 2015

11 déc 2015

Cela représente une augmentation de 700 pour cent par rapport à 2014.

Les firmes de capital-investissement ont investi environ un milliard de dollars (910 millions d’euros) dans des sociétés kenyanes durant les huit premiers mois de 2015, selon un nouveau rapport du cabinet de conseil aux entreprises Burbidge Capital.

Cela représente une augmentation de 700 pour cent par rapport à la même période en 2014, grâce à des investissements essentiellement réalisés dans le secteur des services financiers.

Le rapport cite notamment l'acquisition cette année par le fonds norvégien Norfund d’une participation de 24,9 pour cent dans le groupe bancaire Equity Bank, pour un montant estimé à 220 millions de dollars.

« Les dynamiques démographiques favorables, les fondamentaux macroéconomiques stables, les produits axés sur la technologie, l’augmentation des ressources disponibles et le gap structurel entre l’offre et la demande sont autant de facteurs qui ont créé des opportunités d'investissement intéressantes dans le secteur des services financiers », selon le rapport, repris par l'agence Ecofin.

Helios Investment Partners, un fonds de capital-investissement axé sur l'Afrique, a recueilli pour la première fois plus d’un milliard de dollars cette année.

Le groupe, basé à Londres, a déclaré que la taille d'enregistrement du fonds reflète l'appétit croissant pour le continent et que « le capital-investissement arrive à maturité en Afrique ».

Selon l'Overseas Development Institute, les investissements de l'étranger en capitaux propres privés en Afrique subsaharienne ont été multipliés par cinq depuis 2008 pour atteindre 12 milliards de dollars.