Les banques ougandaises peuvent désormais offrir des produits bancaires islamiques

18 mai 2016

La banque centrale a modifié la réglementation pour autoriser ce modèle bancaire.

Les banques commerciales en Ouganda peuvent désormais offrir des produits bancaires islamiques, après l'adoption d'une nouvelle réglementation par les autorités et le retrait des restrictions légales qui ont empêché la mise en œuvre de ce modèle bancaire alternatif.

Des produits conformes à la Charia peuvent maintenant être proposés par les banques commerciales existantes ou par une banque dédiée.

Justine Bagyenda, l'une des directrices de la Banque de l'Ouganda (BoU), a déclaré au journal The Monitor que les institutions financières peuvent dès aujourd'hui demander une autorisation.

Louant les bénéfices du modèle de la banque islamique, la directrice estime que ce dernier a gagné en importance à l'échelle internationale en raison de sa résilience face aux crises financières.

« Le modèle de la finance islamique a contribué à la diffusion des principes de financement à base d'actifs réels dans de nombreuses juridictions et est considéré comme une option idéale pour le financement des projets d'infrastructure », a-t-elle déclaré.