Les banques ougandaises multiplient les ouvertures d'agences rurales

21 fév 2011

Les banques ougandaises étendent leur réseau d’agences afin d'encourager l'utilisation de leurs services par les personnes à faibles revenus.

Selon le Daily Monitor, 23 institutions financières cherchent à augmenter leur présence dans les zones rurales afin de percer sur le marché des ougandais non-bancarisés.
Post Bank souhaite ouvrir une agence sur une des îles Koome afin d’attirer les pêcheurs. Son PDG, Christopher Kigenyi, a déclaré lors d’une interview au Daily Monitor qu’il était selon lui préférable "d'avoir beaucoup de PME (clientes) et gagner plus d’argent, plutôt qu’une clientèle de larges entreprises qui ont tendance à négocier les prix".
Environ 95 pourcent des 2,700 habitants des Iles Koome son non-bancarisés et seulement trois millions des personnes résidant en Ouganda possèdent un compte bancaire.
Louis Kasekende, gouverneur adjoint de la Banque Centrale d’Ouganda, a récemment conseillé aux institutions financières du pays de se concentrer sur la qualité du service offert aux clients, en facilitant notamment l’ouverture d’un compte bancaire, rapporte le site New Vision Online.