Les banques ouest-africaines devraient proposer une gamme de services gratuits dès 2014

25 nov 2013

De nouvelles mesures devraient entrer en vigueur l'année prochaine, afin notamment d'alléger la tarification des services bancaires au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA).

De nouvelles mesures devraient entrer en vigueur l'année prochaine, afin notamment d'alléger la tarification des services bancaires au sein de l'Union économique et monétaire ouest-africaine (UEMOA). La Banque centrale des États de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) et les présidents des Associations professionnelles des banques et établissements financiers (Apbef) de l'UEMOA ont en effet décidé le 20 novembre dernier de mettre en place plusieurs mesures visant à renforcer la confiance du public dans les institutions bancaires. Il s'agit également d'améliorer l'efficacité de l'intermédiation bancaire et de promouvoir l'inclusion financière. Les Apbef vont proposer une méthodologie harmonisée de détermination du taux de base bancaire en vue d'une baisse de la tarification des services offerts par les banques, rapporte le journal Le Soleil. Des propositions ont également été ainsi faites concernant l’élaboration d'une liste des services bancaires de base qui seront offerts gratuitement ou avec un tarif modéré par les établissements de crédit. En outre, les Apbef vont proposer une nomenclature minimale harmonisée des frais et commissions appliquées par les établissements de crédit à leur clientèle.