Les banques marocaines sont résilientes aux chocs, déclare Bank Al-Maghrib

22 juil 2016

La Banque centrale du Maroc vient de publier son nouveau rapport sur la stabilité financière.

Bank Al-Maghrib, la Banque centrale du Maroc, vient de publier son nouveau rapport sur la stabilité financière, qui s'intéresse aux évolutions des marchés de capitaux et évalue la capacité de résistance des banques." Les banques ont dégagé cette année des résultats en baisse de 6,5 pourcent sous la pression du resserrement de leurs marges d'intermédiation et du coût élevé du risque des crédits tandis que les résultats de marché ont été plus modestes ", explique le document. Ces dernières ont augmenté leurs provisions de 13 pourcent tout en réduisant substantiellement l'octroi de financements aux entreprises en raison de la hausse du taux moyen des créances en souffrance, qui est passé de 6,9 pourcent à 7,4 pourcent entre 2014 et 2015. Cependant, le rapport estime que " les exercices de stress tests réalisés ont permis de confirmer la résilience des banques aux chocs émanant des conditions macroéconomiques, de leur position de liquidité ou de leurs expositions sur leurs filiales étrangères ".