Les banques kenyanes devront désormais afficher le coût total des prêts

11 juil 2014

La Banque centrale a fixé le taux d’intérêt de référence sur les prêts des banques commerciales à 9,13 pour cent.

La Banque centrale a fixé le taux d’intérêt de référence sur les prêts des banques commerciales à 9,13 pour cent. «
Ce taux de référence de la Banque du Kenya est en vigueur du 8 juillet 2014 au prochain examen en janvier 2015,
» a dit le gouverneur de la CBK, Njuguna Ndung'u, au journal The Star, ajoutant que seuls des changements drastiques de fondamentaux macroéconomiques pourraient changer la donne. Cela signifie que les banques commerciales devront notifier le client des frais appliqués au-delà de ce taux durant les six prochains mois. Ces frais généraux seront divulgués en vertu du taux annuel en pourcentage (TAP). Ce mécanisme de tarification, qui est entré en vigueur ce mois-ci, permettra aux consommateurs de comparer les différents coûts d’emprunt de la banque sur la base de paramètres normalisés ainsi que d’un modèle de calcul commun. Le secrétaire au Trésor, Henry Rotich, a déclaré que les taux d’intérêt réels seront déterminés par les forces du marché en fonction des fondamentaux macroéconomiques clés, y compris l’inflation et les taux de change. Le TAP a été mis en place par l’Association des banquiers du Kenya (KBA), en collaboration avec la Banque centrale du Kenya. Le PDG de la KBA, Habil Olaka, avait déclaré au Nairobi Business Monthly le mois dernier
: «
En tant qu’industrie, nous améliorons les informations de tarification pour permettre aux clients de la banque de faire des choix plus éclairés. C’est l’un des mécanismes adoptés par les banques pour aborder les questions relatives à la facilitation de l’accès au crédit. »