Les banques d'Afrique subsaharienne vont connaitre une croissance soutenue, selon Fitch

30 avr 2015

L'agence de notation prévoit une demande forte dans le financement des infrastructures.Les banques d'Afrique subsaharienne vont connaitre une croissance soutenue, selon l'agence de notation Fitch Ratings.

La croissance économique de la région devrait offrir des conditions favorables pour les banques en 2015, malgré la baisse des prix des matières premières, explique-t-elle dans un communiqué. Par ailleurs, la demande de financement d'infrastructures et le dynamisme du secteur privé devraient soutenir la croissance du crédit, compenser le faible prix des matières premières et atténuer le risque politique. Même les banques des pays exportateurs de pétrole, où les prix du pétrole en baisse auraient pu déclencher une contraction des prêts, font face à une demande continue pour le crédit, estime Fitch. Au Nigeria, la croissance des prêts a atteint 25 pour cent en 2014 et en Angola, l'investissement du secteur public demeure une priorité et les banques trouvent de nouveaux preneurs pour les prêts auprès des ministères et autres entités gouvernementales. Seule l'Afrique du Sud fait figure d'exception. Fitch y prévoit une croissance faible de la demande de crédit, conséquence d'une économie affaiblie par les retards dans les investissements en infrastructures et l'impact des grèves de 2014 dans le secteur minier.