Les agriculteurs égyptiens vont bénéficier de taux d'intérêt plus bas

08 jan 2013

De nombreux agriculteurs égyptiens vont pouvoir profiter de taux d'intérêt plus faibles, a déclaré la Banque principale pour le développement et le crédit agricole.

De nombreux agriculteurs égyptiens vont pouvoir profiter de taux d'intérêt plus faibles, a déclaré la Banque principale pour le développement et le crédit agricole. L'institution estime que 90 pourcent des agriculteurs de la nation africaine possèdent moins d'un feddan (0,42 hectare) de terre, rapporte Egypt State Information Service, le service de presse gouvernemental. Cependant, beaucoup d'entre eux doivent composer avec des taux d'intérêt relativement élevés lorsqu'ils effectuent une demande de prêt. C'est pourquoi la banque envisage de baisser les taux d'intérêt à trois pour cent, sous réserve de l'approbation du gouvernement, ainsi que de raccourcir le délai de réception des fonds par les clients. Ces mesures permettront d'établir une distinction entre les agriculteurs propriétaires de parcelles de terre relativement petites qui produisent des cultures et ceux qui se concentrent sur la production de produits de base tels que le maïs, le blé ou le coton. La banque compte fixer à cinq pourcent le taux d'intérêt appliqué à cette catégorie de travailleurs agricoles.