Les agents bancaires 'peuvent améliorer l’accès au financement au Nigéria'

14 nov 2011

De nombreux habitants du Nigéria ne possèdent pas de compte bancaire car ils vivent trop loin des succursales bancaires, révèle une récente étude.

L’enquête sur l’Accès aux Services Financiers au Nigéria en 2010, publiée par Améliorer l’Innovation et l’Accès au Financement (EFInA), explique que ce problème est l’une des principales barrières empêchant ces individus d’utiliser les services bancaires, rapporte le Daily Trust.
Les salaires irréguliers et le chômage sont deux autres problèmes confrontant le secteur. Face à cette situation, l’EFInA souhaite développer un réseau d’agents bancaires durable au sein duquel chacun pourra accéder aux services financiers ailleurs que dans les succursales bancaires.
Le Président Directeur Général de l’organisation Modupe Ladipo a déclaré que les institutions financières avaient besoin "d’adapter leurs systèmes" et de créer des points d’accès plus pratiques pour les consommateurs.
Jennifer Barassa, Présidente Directrice Générale de l’agent manager de transfert d’argent mobile Top Image estime quant à elle que les agents "jouent un rôle important dans la recherche de nouveaux clients, leur permettant d’entrer en contact avec le client et de s’assurer qu’il soit satisfait".
Le Député Gouverneur de la Banque Centrale du Nigéria, Dr Kingsley Moghalu, a déclaré que les directeurs devaient observer de quelle manière les récentes réformes attachées au système financier du pays allaient "déterminer l’avenir du secteur bancaire du Nigéria", rapporte le journal Vanguard.