L’Egypte "offre de meilleures opportunités commerciales aux entrepreneurs"

24 oct 2011

L’Egypte a été reconnue pour les améliorations effectuées afin de créer de meilleures opportunités pour les entrepreneurs.

Le pays est passé de la 110e à la 108e place dans un nouveau rapport publié la semaine dernière par la Société financière internationale et la Banque Mondiale.
L’Egypte s’est également classée 11e sur les 18 pays du Moyen-Orient et d’Afrique du Nord ayant introduit des réformes dans le domaine de la régulation des affaires afin de soutenir les entrepreneurs locaux.
Le rapport place l’Egypte en 54e position parmi les pays qui ont stimulé le commerce transfrontalier et amélioré leur système de crédit.
Intitulé «
Doing Business 2012: Doing Business in a More Transparent World
»(Le commerce en 2012: faire des affaires dans un monde plus transparent), la publication évalue 183 économies et les classe dans dix catégories différentes allant de la réglementation des entreprises à la lutte contre les problèmes d’insolvabilité.
En ce qui concerne la facilitation des procédés commerciaux par la mise en place d’organismes d’investissement unifiés destinés à simplifier les mesures administratives, l’Egypte est arrivée en 80e place. Le rapport a également révélé qu’un nombre record de 36 sur 46 pays d’Afrique Sub-saharienne ont amélioré la règlementation des entreprises l’an passé.