Le Zimbabwe et la Banque mondiale souhaitent formaliser les PME

27 nov 2014

Le gouvernement zimbabwéen a révélé qu'il travaille en collaboration avec la Banque mondiale en vue de formaliser le secteur des petites et moyennes entreprises (PME).

Le gouvernement
zimbabwéen
a révélé qu'il travaille en collaboration avec la Banque mondiale en vue de formaliser le secteur des petites et moyennes entreprises (PME).

"Il est grand temps que nous encouragions les entreprises honnêtes parmi nos
PME. Mais ce ne sera réalisable que grâce à l'instauration d'une confiance dans le système", a déclaré lundi 24 novembre la ministre des petites et moyennes entreprises, Sithembiso Nyoni.

Elle a dévoilé des chiffres montrant que les PME sont largement informelles avec 85 pour cent d'entre elles non autorisées. Ceci, dit-elle, a conduit à l'absence de soutien financier de la part des institutions gouvernementales et des banques, rapporte The Herald.

Elle a noté que la Loi sur les PME, Chapitre 24:12, stipule qu'un quart des entités enregistrées devrait être encouragées à obtenir un soutien financier.

Selon l'Enquête Finscope 2012, les PME zimbabwéennes contribuent à plus de 60 pour cent au PIB et emploient plus de 5,8 millions de personnes sur une population de 13,5 millions d'habitants.ADNFCR-2976-ID-801762672-ADNFCR