Le secteur des services financiers de Maurice a connu une croissance de 5,7 pour cent en 2012, a-t-on appris la semaine dernière.

08 aoû 2013

Le secteur des services financiers de Maurice a connu une croissance de 5,7 pour cent en 2012, a-t-on appris la semaine dernière.

Selon le rapport annuel de la Financial Services Commission (FSC), repris par l'agence de presse Xinhua, il s'agit du seul secteur qui résiste aux effets de la crise de la zone euro sur l'île. L'intermédiation financière et le crédit bail ont particulièrement progressé, avec respectivement 6,3 et 6 pour cent de croissance. Par ailleurs, le rapport de la FSC montre que les services financiers sont une grosse source de revenus en hausse constante pour l'État mauricien, avec des revenus passant de 88 pour cent en 2011 à 89 pour cent en 2012, soit une hausse d'un pour cent. En 2012, le secteur financier a représenté environ 10.2
pour cent du PIB et a progressé de 5.5
pour cent, selon des chiffres du dernier rapport Perspectives Économiques en Afrique. Le secteur bancaire a bien résisté à la récession mondiale et reste en bonne santé, bénéficiaire et bien capitalisé, dépassant même les exigences de Bâle
III. Le classement de Maurice en matière d'accès au crédit a progressé de la 78e
place sur 183 en 2011 à la 54e
place (sur 185) du rapport Doing Business de la Banque Mondiale en 2012.