« Le secteur bancaire libérien est restreint par les banques régionales », selon le Vice-Président

29 aoû 2016

Le manque de diversité des propriétaires de banque dessert le secteur bancaire au Libéria

Le Vice-Président du Libéria, Joseph Boakai, a déploré les restrictions à l'accès aux services financiers auxquelles font face les libériens, dues à la domination du secteur financier libérien par les banques régionales. Cette déclaration a été faite au cours de sa visite au Nigéria le 23 Août. Reconnaissant que le secteur bancaire libérien était dominé par des banques régionales nigérianes et ghanéennes, il a déclaré que malgré la dépendance des libériens à ces banques régionales, les plaintes sur le service client médiocre sont fréquentes. Des distributeurs à cours de liquidité et de longues queues d'attente dues au mauvais service sont parmi les autres problèmes rencontrés par les clients des banques régionales opérant au Libéria dans un univers de prêts non performants élevés et une faible rentabilité. Malgré un recul, les contributions des banques régionales au redressement de l'économie libérienne après la guerre civile ne peuvent pas être sous-estimées.