Le secteur bancaire de la Tanzanie est en bonne santé, selon un nouveau rapport

03 fév 2016

La qualité des actifs du secteur s'est améliorée.

Le secteur bancaire de la Tanzanie est en « bonne santé » et a enregistré de bons résultats au cours des dernières années, selon une analyse financière de KCB Tanzanie.

Elle note que le secteur bancaire du pays a des niveaux robustes de capital, dépassant même l'exigence réglementaire de 12,5 pour cent.

La qualité des actifs bancaires s'est améliorée, avec un ratio prêts non performants (PNP)/total des prêts en baisse de 8,5 pour cent en septembre 2014 à 6,5 pour cent en mars 2015.

Par ailleurs, les actifs bancaires ont augmenté de 12,4 pour cent à 26,35 milliards de shillings (11 milliards d’euros) en septembre 2015 par rapport à mars de la même année.

Le rapport a également constaté que la structure de financement des banques locales est forte, celles-ci disposant d’un ratio prêts/dépôts de 78 pour cent en 2015, par rapport à une moyenne sur cinq ans de 69 pour cent.

« Cela signifie que les banques tanzaniennes sont principalement financées au niveau national, moins dépendantes des financements extérieurs, et donc moins exposées aux chocs extérieurs », indique le communiqué repris par le journal The Citizen.

Toutefois, le rapport prévoit que les banques resteront conservatives et prendront peu de risques dans les prochains trimestres en raison du resserrement des conditions monétaires et de l'incertitude économique.