Le Rwanda va instaurer un système d'assurance des dépôts

13 juin 2013

Selon un communiqué du ministère des finances et de la planification, le cadre réglementaire bancaire du Rwanda va être revu, dans le cadre d'un programme de réforme, afin de créer un système d'assurance des dépôts visant à protéger les déposants en cas de faillite d'une institution financière.

Selon un communiqué du ministère des finances et de la planification, le cadre réglementaire bancaire du Rwanda va être revu, dans le cadre d'un programme de réforme, afin de créer un système d'assurance des dépôts visant à protéger les déposants en cas de faillite d'une institution financière. Il sera ainsi obligatoire pour les banques commerciales et autres institutions de dépôt de verser des cotisations régulières à un pool commun, rapporte Rwanda Focus.

«
La Banque Nationale du Rwanda va revoir le cadre réglementaire existant… pour mettre en place une loi sur l'assurance-dépôts [et] par la suite, mettre à jour les règlements et les directives connexes
», a déclaré Claver Gatete, le ministre des Finances du Rwanda, dans le document-cadre du budget.

Selon les experts, l'assurance-dépôts est une composante importante du filet de sécurité du système bancaire et de la promotion de la stabilité du secteur financier. Il devrait stimuler la confiance des investisseurs dans le marché rwandais et renforcer le système financier du pays, contribuant ainsi à la croissance économique.

D'autres réformes sont prévues pour le secteur bancaire rwandais en 2013, tels que la consolidation des coopératives d'épargne et de crédit (COOPEC) au sein d'une banque coopérative nationale.