Le Qatar et le Kenya signent un accord pour la création d'un centre financier international

21 avr 2015

Il sera établi dans les prochains mois à Nairobi.

Le Kenya et le Qatar ont signé un accord la semaine dernière pour la création du Centre financier international de Nairobi (NIFC), qui devrait être lancé dans les prochains mois.

Selon l'accord, le Qatar offrira une assistance au gouvernement kenyan pour mettre en œuvre le plan qui prévoit de transformer Nairobi en une destination financière de classe mondiale, rapporte l'agence Xinhua.

«
La signature du protocole d'entente avec le Qatar vise à aider à soutenir la mise en place du NIFC et peut aussi conduire à une éventuelle mise en place d'un Centre de compensation du Yuan à Nairobi
», a affirmé le ministère kenyan des Affaires étrangères dans un communiqué.

Les experts de l'Autorité financière du Qatar ont travaillé avec des responsables du Trésor kenyan depuis 2012 sur la réalisation du NIFC.

Le secrétaire du Cabinet au Trésor, Henry Rotich, a assuré dans un discours repris par Standard Digital que ce projet entre dans le cadre de la «
Vision 2030
», qui établit un modèle économique pour le Kenya en 2030 en tant que centre de services financiers de premier plan dans la région, avec un large éventail de produits et services compétitifs.

«
Une des façons d'atteindre cet objectif est d'assurer que le Kenya devienne la passerelle pour le financement des services financiers compatibles avec la charia, grâce à la création d'un environnement favorable qui soutient le développement de services et de produits financiers islamiques
», a-t-il déclaré.