Le Partenariat MFW4A à la Journée africaine de la BEI

22 nov 2016

Le partenariat MFW4A a participé à une discussion de panel sur " La banque en Afrique subsaharienne : inclusion financière numérique, financement immobilier et investissements à long terme ".

Le partenariat MFW4A a participé à une discussion de panel sur " La banque en Afrique subsaharienne : inclusion financière numérique, financement immobilier et investissements à long terme ". Cette discussion faisait partie des activités de lancement de l'enquête annuelle de la BEI sur la banque en Afrique subsaharienne, consacrée cette année à la finance numérique. David Ashiagbor, Coordinateur du Partenariat MFW4A s'est joint au Dr Issa Faye, Directeur de la section recherche de la BAD, à M. Michael Fuchs, Expert confirmé du secteur financier et à Mme Minerva Kotei du Forum des PME pour discuter des moyens de stimuler l'inclusion financière, le financement immobilier et les investissements à long terme en Afrique subsaharienne. Le manque de financements à long-terme constitue un frein important au développement économique en Afrique subsaharienne. De nombreux obstacles se dressent pour répondre aux besoins énormes des secteurs manufacturier et de l'extraction minière, de l'infrastructure (estimés à environ 100 milliards de dollars US par an), de l'agriculture (estimés également à 100 milliards de dollars US par an) et aux besoins croissants de financement du logement pour suivre le rythme de l'urbanisation. Alors que les efforts à long terme de renforcement nécessaire des cadres légaux et institutionnels sont en cours, des approches de résolution à court terme doivent être adoptées étant donné l'urgence des besoins. Cette session s'est attaché à discuter de ce type de problème. Le coordinateur du Partenariat MFW4A, David Ashiagbor, a mis en évidence le rôle des investisseurs institutionnels locaux dans la mobilisation à long terme de l'épargne nationale. Alors que de nombreux pays africains ont vu une augmentation significative des avoirs de leurs fonds de pension (parfois à hauteur de 30 % par an) ceci n'a pas été accompagné d'une augmentation correspondante des avoirs dans les avoirs productifs. M. Ashiagbor a déclaré " pour pouvoir débloquer des capitaux pour des investissements à long terme, nous devons mieux cerner les besoins et les objectifs d'investissement des investisseurs institutionnels locaux et concevoir des produits répondant à ces besoins". _______________________________________________________________ *Le Partenariat pour la finance au service de l'Afrique (MFW4A) constitue une plate-forme unique d'action, de diffusion d'idées et de coordination entre donateurs et intervenants du secteur financier africain pour déterminer les priorités pour le développement du secteur financier africain. Le programme de travail du Partenariat MFW4A comprend trois priorités stratégiques intimement liées : l'inclusion financière, la finance à long terme et la stabilité financière et la gouvernance, qui sont soutenues par les piliers transversaux Gestion des connaissances et Sensibilisation. Sous la désignation Finance à long terme, le Partenariat MFW4A contribue à la mobilisation de moyens financiers à long terme pour soutenir l'économie réelle de l'Afrique. En 2014, le Partenariat MFW4A a mis en place le Réseau des Fonds de Pension Africains (APFN), une plate-forme destinée à faciliter la collaboration entre les pays par des co-investissements, des apprentissages entre pairs et par un forum pour la prise de participation avec d'autres intervenants du secteur financier africain au niveau panafricain. Pour de plus amples informations sur les activités et les initiatives de financement à long terme du Partenariat MFW4A, téléchargez le Rapport annuel 2015 du Partenariat MFW4A. *La Banque Européenne d'Investissement (BEI) est un membre fondateur du Partenariat pour le développement du secteur financier en Afrique(MFW4A).