Le Nigeria réduit son taux directeur de deux pour cent

26 nov 2015

La banque centrale a également baissé le coefficient de trésorerie obligatoire des banques.

La Banque centrale du Nigeria (CBN) vient de prendre deux nouvelles mesures pour stimuler la croissance et améliorer l'accès au crédit. Elle a baissé son taux d'intérêt de référence de 13 à 11 pour cent et réduit le coefficient de trésorerie obligatoire des banques de 25 à 20 pour cent. " Nous devons stimuler la croissance ", a expliqué Godwin Emefiele, le gouverneur de la CBN. Il a sommé les banques de prendre en compte cette baisse du coefficient de trésorerie obligatoire et d'étendre les prêts aux industries qui créent des emplois, notamment l'agriculture, les infrastructures et les mines. Le taux de chômage du pays était de 9,9 pour cent au troisième trimestre, contre 8,2 pour cent au trimestre précédent. Cette décision contraste avec celles des autres banques centrales africaines, dont l'Ouganda et l'Afrique du Sud, qui ont augmenté les taux d'intérêt en 2015 pour contrer l'affaiblissement de leur monnaie. " Le Comité continuera à surveiller les développements concernant le taux de change du Naira, les taux d'intérêt, et les prix à la consommation ", a déclaré le gouverneur.