Le Nigeria compte emprunter jusqu'à 5 milliards de dollars

26 jan 2016

Le pays, touché par la baisse des prix du pétrole, se tourne vers les marchés financiers.

Le Nigeria envisage d'emprunter jusqu'à cinq milliards de dollars (4,6 milliards d'euros) auprès de plusieurs sources, dont les marchés financiers, alors que le pays est en proie à des difficultés économiques provoquées par la chute récente des prix du pétrole. " Nous espérons pouvoir recueillir entre 4,5 et cinq milliards de dollars auprès de sources externes multiples. Cela comprend les agences multilatérales, les agences de crédit à l'exportation et nous prévoyons également d'exploiter le marché des euro-obligations ", a écrit la ministre des Finances, Kemi Adeosun, dans une note reprise par Reuters. Ces derniers mois, le pays a multiplié les emprunts obligataires afin de mobiliser des ressources pour contrer la dégringolade des prix du pétrole sur le marché international. Le Nigeria a émis 80 milliards de nairas (370 millions d'euros) en obligations le 20 janvier dernier et 67,45 milliards de nairas en bons du Trésor en décembre. La banque Crédit Suisse estime que les émissions de dette vont augmenter de 41 milliards de dollars en 2016, contre 30 milliards de dollars cette année. Le pétrole est à l'origine de 70 pour cent du chiffre d'affaires et d'environ 90 pour cent des recettes d'exportation du Nigéria. Cette chute des prix du pétrole a entraîné une chute de 21 pour cent de la valeur du naira entre juin 2014 et février 2015. La semaine dernière, il est même tombé à un niveau record de 305 pour un dollar sur le marché parallèle.