Le Ministre des Finances encourage les banques algériennes à déployer les TPE

16 juin 2011

Le Ministre algérien des Finances, Karim Djoudi, a sommé les banques de mener une "action offensive" afin d'accélérer l'installation des TPE (Terminaux de paiement électroniques) dans les lieux publics, rapporte le journal La Tribune.

Il a fait cette annonce lors d'un séminaire le 12 juin dernier, consacré aux instruments de paiement modernes, réunissant les PDG des banques publiques algériennes. Karim Djoudi a cité plusieurs effets bénéfiques de la récente réforme bancaire, avec notamment un délai plus court dans le traitement des opérations de paiement interbancaires (cinq jours au lieu de 38), rappelle le Quotidien d'Oran.
Mais des efforts sont encore à faire pour le développement des TPE. Selon lui, les performances des banques seront désormais évaluées par l'usage des instruments de paiement scripturaux. "Un grand effort doit être consacré à l'élargissement de la monétique, par une installation plus dense des TPE et une émission plus grande de cartes, afin de faciliter les paiements des citoyens", a-t-il déclaré. La directrice des instruments et paiement de masse à la Banque nationale d'Algérie, Hanna Si Said, a quant à elle indiqué que les banques doivent moderniser leurs systèmes d'information car elles se trouvent dans un marché aujourd'hui dominé par les nouvelles technologies de l'information.