Le Maroc adopte un projet de loi sur les microcrédits

12 jan 2011

Le conseil du gouvernement du Maroc a adopté jeudi dernier un projet de loi modifiant la législation existante régissant les microcrédits.

Celle-ci permet maintenant l'exercice des activités de microcrédit, soit directement par une association de microcrédit, soit indirectement à travers une autre association de microcrédit ou une société anonyme agréée par Bank al Maghrib.

Autre modification: les associations de microcrédit peuvent désormais intégrer dans leurs ressources les produits des participations au capital des établissements de crédit.

"Ces changements visent à consolider l'arsenal juridique national régissant ces crédits et à assurer leur évolution progressive", a indiqué le porte-parole du gouvernement, Khalid Naciri, à l'agence de presse MAP.

Nouzha Skalli, ministre du Développement de la Famille, a expliqué le mois dernier lors d'une remise de prix récompensant les meilleurs micro-entrepreneurs 2010, que le gouvernement considère que le secteur de la micro-finance a un rôle de "promoteur à jouer" afin que le Maroc puisse "relever le défi du développement économique et social".