Le Kenya renforce la protection des dépôts bancaires

25 mar 2013

Une nouvelle institution est sur le point d'être créée au Kenya visant à accroître la protection des dépôts auprès d'établissements bancaires et de microfinance.

Une nouvelle institution est sur le point d'être créée au Kenya visant à accroître la protection des dépôts auprès d'établissements bancaires et de microfinance.

Une consultation publique sur un projet visant à établir une agence autonome, la Kenya Deposit Insurance Corporation, a commencé mardi 19 mars dans la capitale Nairobi, et devrait se poursuivre sur les deux prochains mois.

"Notre objectif est de transformer notre système actuel en un mécanisme de résolution des problèmes bancaires qui sera plus dynamique dans la lutte contre les risques et menaces qui pèsent sur le système financier", a déclaré le gouverneur de la Banque centrale Njuguna Ndungu, cité par The Star.

Dans le cadre du nouveau plan de protection des dépôts, les banques devront payer une prime à la KDCI périodiquement en fonction de leur exposition au risque individuel.

L'institution fournira une assurance-dépôts aux banques et sera tenue d'effectuer des paiements aux déposants en cas de faillite d'une banque ou d'une institution de microfinance.

Selon la banque centrale, ces reformes permettront d'aligner le régime des dépôts aux meilleures pratiques internationales.